Paulette à Bicyclette à L’Amour L’Amour La Mode (LYON)

Les alliances de Paulette au festival du mariage trendy à Lyon

L’Amour l’amour la mode, 4 et 5 novembre à l’Embarcadère, Lyon


Ceux qui nous suivent savent… que nous venons d’ouvrir une boutique Paulette à Bicyclette à Lyon, sur les pentes de la Croix Rousse. Pour aller à la rencontre des Lyonnais, nous avons participé cette année au salon du mariage so trendy L’Amour l’amour la mode, organisé et scénographié par Manon, To The Moon And Back.

Et c’est moi (Pau­lette) qui m’y suis col­lée, mais avec grand plai­sir (fina­le­ment). Décou­vrir de très chouettes pres­ta­taires mariage de la région lyon­naise, et ren­con­trer des futurs mariés très impli­qués, ce fut un beau pro­gramme. Voi­ci un résu­mé en images de ce salon, abso­lu­ment magni­fi­que­ment déco­ré et mis en scène. Rien que le lieu en lui-même était splen­dide.

Paulette à Bicyclette, joaillier créateur sur mesure fabrication française, Lyon, salon du mariage LAAM

Les salons du mariage et moi

Pour tout vous dire, à la base je déteste les salons du mariage. Vrai­ment. De A à Z : ima­gi­ner son stand, pen­ser la déco­ra­tion, tout embal­ler, chaque bijou un par un, réper­to­rier tout ce que j’emmène, pen­ser à tout, ne rien oublier, tout faire ren­trer dans la voi­ture (dans le meilleur des cas) ou tout faire tenir dans des valises à rou­lettes, déchar­ger — ins­tal­ler — dés­ins­tal­ler — rechar­ger — vider les sacs et re-ran­ger une fois tout ter­mi­né. Bien sûr, ce qui ne rate jamais : tom­ber sur un esca­la­tor en panne quand on a 80kg de maté­riel dans des valises et que la moindre marche est un obs­tacle géant.

Etre debout toute la jour­née, c’est fati­gant mais c’est ok. Rece­voir les clients, par­ta­ger ma pas­sion, c’est pour moi la meilleure par­tie. Ce qui m’est rédhi­bi­toire, c’est la ges­tion de tout l’a­vant et l’a­près salon.

A tel point que cela fai­sait des années que je n’en avais pas fait. Mon­ter un stand, le déco­rer, c’est très haut dans l’é­chelle de ce que je n’aime pas faire. Je demande toute votre man­sué­tude concer­nant ma mise en place, ce n’est vrai­ment pas mon talent. C’é­tait d’au­tant plus évident que mes consœurs et confrères de salon avaient, pour la plu­part, des stands à tom­ber par terre. Je leur tire mon cha­peau : les futurs mariés se sont réga­lé les mirettes, c’é­tait très impres­sion­nant.

Réso­lu­tion 2018 : je me fais coa­cher ou je délègue.

Paulette à Bicyclette, artisan joaillier or 18k équitable et tracé, made in France, Lyon, salon du mariage LAAM

Paulette à Bicyclette,bagues empilables or blanc éthique, Lyon, salon du mariage LAAM

Les Lyonnais : les comprendre, les connaître, les adopter

Moi qui suis de l’Ouest, et pari­sienne depuis une bonne dou­zaine d’an­nées, il m’a fal­lu un petit temps d’a­dap­ta­tion pour me sen­tir bien en phase avec l’ha­bi­tant. Côté confrères et consoeurs pres­ta­taires mariage, très facile, des échanges fort sym­pa­thiques. Mais cer­tains sont de faux lyon­nais.

Côté futurs/es mariés/ées, j’ai sen­ti qu’il fal­lait lais­ser de l’es­pace pour que les gens osent s’ap­pro­cher, qu’ils avaient besoin de décou­vrir les créa­tions pro­po­sées par eux-mêmes, pour éven­tuel­le­ment dans un 3è temps essayer notre palette d’al­liances per­son­na­li­sables, et échan­ger avec moi sur mon enga­ge­ment éthique.

Je dis bien “éven­tuel­le­ment” car il y a tou­jours des mes­sieurs qui, en dépit du libre choix qu’ils ont fait de se marier ET de se rendre à un salon du mariage, ne sont mani­fes­te­ment pas psy­cho­lo­gi­que­ment prêts à ‑ne serait-ce que — essayer une alliance sur leur main à eux. ^^ Mais nos alliances pour hommes, avec juste ce qu’il faut d’o­ri­gi­nal et d’in­tem­po­rel, en ont convain­cu plus d’un.

Mon tra­vail, ma “cause”, me pas­sionne, et je suis tou­jours très enthou­siaste de la par­ta­ger à ceux qui n’ont encore jamais enten­du par­ler d’or équi­table. J’ai dû m’au­to-modé­rer par­fois pour me mettre au dia­pa­son. Amis du bas­sin lyon­nais, se pour­rait-il que vous fus­siez un brin réser­vés et que vous gagniez à être connus/es comme qui dirait ?

Ceci dit, je vous remer­cie pour votre accueil et votre engoue­ment pour la joaille­rie éthique, qui ont per­mis à notre bou­tique lyon­naise de démar­rer très fort !

Manon et Eugénie

Le mot de la fin : je remer­cie Manon Mar­lois, qui a repris haut la main les rennes de ce salon du mariage. C’é­tait très beau et bien orga­ni­sé. Encore un poil plus de futurs mariés pour l’an pro­chain et ce sera par­fai­te­ment par­fait.

Et mer­ci à Eugé­nie Hen­ne­bicq Pho­to­graphe pour ses très jolies pho­tos, que j’ai choi­sies pour illus­trer cet article. Nous nous connais­sions via réseaux sociaux et ce fut un plai­sir de la décou­vrir IRL.

Et… mer­ci à notre modèle impro­vi­sée qui a pris la pose avec notre bague de fian­çailles WITH LOVE et deux alliances empi­lables tex­tu­rées (mar­te­lée et striée).

Retrou­vez tous les créa­teurs qui ont par­ti­ci­pé à ce salon ici.