Tour Eiffel Cocorico de Merci Gustave!®, www.decoenvogue.com

Tour Eif­fel Coco­ri­co de Mer­ci Gus­tave!®, www.decoenvogue.com

———————————————————————————————————————

Paulette à Bicyclette propose des bijoux éthiques, fabriqués en France

———————————————————————————————————————

Le pourquoi du comment

Le nom de ma marque en dit beau­coup : un mélange de tra­di­tion et de déca­lé, second degré.

Mon vœu : créer des bijoux poé­tiques, pré­cieux et durables, à por­ter tous les jours sans se las­ser, et même trans­mettre plus tard. Il vaut mieux n’en avoir que très peu, mais qui cor­res­pondent exac­te­ment à qui nous sommes, et que l’on est chaque fois heu­reux de por­ter. Je n’ai moi-même que très peu de bijoux. Ce que je veux, c’est réa­li­ser des bijoux qui font dire “oh, ça fai­sait long­temps que j’avais envie d’un bijou comme ça !”, qui chaque matin vous font dire devant la glace : “ce bijou, c’est vrai­ment moi” ou “il n’y a pas à dire, ce col­lier me sied à mer­veille”.

Je vois par­fois de magni­fiques créa­tions pour des mariées, spec­ta­cu­laires et raf­fi­nées et je me dis d’abord : “waouh, c’est vrai­ment splen­dide, quel talent !” Et tout de suite après : “mais qu’est-ce que cette mariée va bien pou­voir faire de sa voi­lette blanche ou de son bibi volu­mi­neux après son mariage ?” Je pro­pose le plus pos­sible des bijoux modu­lables, aux­quels vous trou­ve­rez une seconde vie pas­sé le mariage.

Quand je réa­lise un bijou pour une mariée (a for­tio­ri des alliances !), j’espère que ces bijoux seront por­tés le plus long­temps et le plus sou­vent pos­sible, char­gés d’affects et de sou­ve­nirs forts.

Ain­si, “Pau­lette à Bicy­clette” va évo­luer pour vous pro­po­ser plus de bijoux réa­li­sés dans des métaux pré­cieux, à très grande durée de vie.

———————————————————————————————————————

Mes valeurs

MariageDu respect pour votre engagement :

tra­vailler pour le mariage, pour votre union, c’est très cohé­rent pour moi. Ça a du sens de s’engager et de prendre un moment pour rendre cet enga­ge­ment offi­ciel, le par­ta­ger avec les autres. Je suis très consciente de l’enjeu que repré­sente le jour J pour vous.

Du respect pour mes clients :

  • même en cas de pépin, d’imprévu, on se plie en quatre pour que vous ayez les bijoux de vos vœux à temps pour votre mariage. Pau­lette à Bicy­clette ne laisse jamais des mariés en rade.
  • nous avons aus­si à cœur de vous conseiller ce qui vous va le mieux, pas for­cé­ment ce qui est le plus cher.
  • la trans­pa­rence : pour sa col­lec­tion de joaille­rie, Pau­lette à Bicy­clette achète exclu­si­ve­ment des métaux pré­cieux recy­clés ou label­li­sés éthiques et équi­tables. Dès que cela est pos­sible, les bijoux sont réa­li­sés dans du métal 100% recy­clé ou éthique, c’est-à-dire que je peux vous garan­tir une tra­ça­bi­li­té com­plète de l’argent, de l’or ou du pla­tine. Dans le cas contraire (par exemple, il se peut que je n’aie pas assez de pièces à faire réa­li­ser en or rose à un moment don­né pour pou­voir faire une fonte tra­cée), vous en êtes infor­més. Dans les deux cas, au final le bilan pour la pla­nète est le même : en com­man­dant vos alliances et bijoux pré­cieux chez Pau­lette, vous êtes cer­tains que le métal pré­cieux ache­té pour les fabri­quer pro­vient soit d’un recy­clage garan­ti 100% made in France, avec toutes les pré­cau­tions prises pour limi­ter les éma­na­tions pol­luantes, soit d’une mine label­li­sée Fair­trade, gérée selon les prin­cipes du Com­merce Equi­table. Votre acte d’achat ne cau­tion­ne­ra pas d’extraction irres­pon­sable de métaux pré­cieux.
  • pour les bijoux de la gamme haute fan­tai­sie, je m’approvisionne au maxi­mum auprès de four­nis­seurs fran­çais, ou euro­péens. Les 2 créa­trices fran­ci­liennes que je fais tra­vailler sont bien trai­tées et jus­te­ment rétri­buées. Je n’essore pas une armée de sta­giaires non rému­né­rées

Du respect pour l’humain, la solidarité, le travail :

j’ai choi­si un mode d’entrepreunariat col­lec­tif et soli­daire à tra­vers ma Coopé­ra­tive d’Activité et D’Emploi, Coopa­name. Elle défend une autre orga­ni­sa­tion du tra­vail, un capi­ta­lisme coopé­ra­tif  qui passe par la mutua­li­sa­tion. Je suis à la fois entre­pre­neure… et sala­riée.

Last but not least…

Du respect pour la planète :

créer des bijoux peut être une acti­vi­té très pol­luante et je m’efforce de réduire au maxi­mum mon empreinte car­bone en tant que créa­trice de bijoux. En savoir plus sur notre enga­ge­ment éco-res­pon­sable et nos bijoux éthiques.